[Critique] Mr. Robot S01 : un hackage de haut vol

0
Share Button

Mr. Robot, réalisé par Sam Esnail pour USA Network, nous plonge dans le quotidien d’Elliot Alderson (Rami Malek), technicien pour le groupe de sécurité informatique AllSafe dont le principal client n’est autre que l’immense conglomérat entrepreneuriale d’« Evil Corp ».

Sa vie se complique lorsqu’un groupe de pirates informatiques, Fsociety, le contacte afin de hacker Evil Corp pour annuler l’intégralité des dettes.

Une fable utopique et naïve penserez vous ? Ce serait bien mal juger les très bonnes intentions de ce récit qui va bien plus loin que cela.

Car finalement cette révolution sociale n’est autre qu’un argument de plus pour nous dévoiler la complexité d’Eliott, d’une richesse infini tant par ses troubles de la mémoire, sa dépendance à la morphine, que son asociabilité. L’interprétation de Rami Malek, époustouflante, n’en fait que ressortir davantage le malaise constant dans la vie d’Eliott.

Et que dire du contenant : l’esthétique de l’image, basée sur une utilisation permanente de filtres, rend l’atmosphère sombre et menaçante dans un univers ou les personnages semblent constamment soit en danger soit eux même dangereux.

Mr.Robot est un véritable coup de maître !

Article écrit par Quentin Moyon.

(Visited 11 times, 1 visits today)

Avis

9 Génial
  • Votre avis (7 Vote) 7.3
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !