[Critique DVD] The Order : Van Damme a des gaz

0
Share Button

Critique chrono
The Odrer synthétise ce que le cinéma de Van Damme est devenu : un cinéma d’action ringard et pauvre.

Les années 2000 n’ont pas été tendres avec Jean-Claude Van Damme. Tristesse de voir le kick-ass du cinéma d’action rangé sur les étagères des DTV. Même si quand on mate The Order, on se dit qu’il l’a quand même un peu cherché…

Scénario recherché mais pas trouvé. Finie l’époque où JCVD se contentait de donner des baffes de la manière la plus brute possible. Désormais, le bonhomme est une « star » et veut de la profondeur, du scénario, du complot mondial, pour habiller ses coups de pied. Sauf qu’il en a pas vraiment les moyens, ni le talent à l’image de ce film aux effets-spéciaux low cost et aux méchants en robes.

Van Damme un peu ringard. Et puis comment croire en ce Van Damme visiblement sous coke qui essaye de jouer au mec (trop) cool et multiplie les séquences lourdingues. Entre JCVD déguisé en juif orthodoxe et JCVD qui déclare avoir pété dès l’introduction, on se dit qu’on est mal barré. Le combat à l’épée finira de nous donner raison. Reste quelques beaux mouvements, ici et là, prouvant, au moins, que question baston il assure encore !

The Order sort en vidéo dans un combo avec Le Grand tournoi le 6 juillet 2016

Pour aller + loin

(Visited 77 times, 5 visits today)

Avis

5.7 L'ordre de s'en moquer

Ici, The Order partage la galette DVD avec Le Grand tournoi. Un menu minimaliste vous demandera de choisir l'un des deux films puis vous aura deux choix : le film et la langue (VF ou VO). Pas de chapitrage ni de bonus, mais dans le cas présent, on s'en fichera un peu. Bref, la HD se voit bien à l'écran tout comme la qualité sonore, mais difficile de se sentir ébloui dans le film n'est pas au niveau d'autres classiques de JCVD qu'il aurait été appréciable de découvrir sous cette forme.

  • Le Film 3
  • Bande-son 7
  • Image 7
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !