[Test] Dishonored 2, l’honneur dans toute sa splendeur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il y a quelques années, Bethesda avait marqué les esprits avec le très bon Dishonored. Suite à ce succès, le studio n’a pas hésité à nous proposer un deuxième opus. Ont-ils réussi à surpasser le premier épisode ?

Corvo ou Emily, il faut choisir. L’histoire se déroule quinze ans après la fin du précédent volet. Emily, la fille de Corvo, a bien grandi et dirige la cité de Dunwall en tant qu’impératrice. Malheureusement, sa tante Délilah lui vole son trône. On devra choisir notre personnage principal, quitte à refaire une seconde fois le jeu pour le découvrir avec le second. Car ce dernier aura à chaque fois une destinée bien plus tragique. L’aventure fourmille de notes, de documents et de discussions qui peaufinent une histoire très bien écrite.

Furtif ou bourrin ? La particularité de la licence permet de terminer l’intrigue sans se faire repérer, sans tuer, voir sans utiliser les pouvoirs spéciaux. Pour cela, il faudra utiliser le level-design très bien pensé pour se sortir des situations les plus délicates. Mais le gameplay encore enrichit, se couple à une prise en main aisée octroyant une grande liberté de mouvements. Ainsi, même si la difficulté reste toujours présente, tout reste possible.

Dishonored 2 se révèle le petit bijou qu’on attendait depuis des années !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.