[Test]Rambo : c’était pas sa guerre !

Longtemps en gestation, il aurait dû le rester. Le célèbre personnage campé par Sylvester Stallone débarque en jeu vidéo. La scène ouvre sur l’enterrement du héros, comme la prémisse du désastre annoncé : ils ont tué Rambo !

Graphiquement, le titre rappelle aux nostalgiques le GoldenEye de Nintendo 64, chef d’œuvre d’esthétisme en 1997 ! Se basant sur la saga des années 90-90, Rambo ne semble en être jamais sorti. Une première heure manette en main suffit pour comprendre l’ampleur de la catastrophe. Répétitif, visée automatique aux fraises, bugs multiples, on ne sait plus s’il faut rire ou pleurer face à un rail-shooter accumulant les bourdes.

Les phases d’infiltrations se montrent tout aussi à la « hauteur » avec ses cut-scènes en QTE où un mauvais réflexe entraîne une mort rapide et brutale. Rambo n’est plus le guerrier d’autrefois…

Ultime insulte à la sage : la réutilisation façon microphone des bandes originales des films en guise de doublage. Inaudible. Refermez le cercueil, il n’y a plus rien à voir !

Rambo est sorti le 20 février 2014. Test réalisé sur PlayStation 3

Avis

0 A vomir !

Avis : 0/10 ou 10/10 pour les joueurs en quête du nanar ultime.

  • User Ratings (1 Votes) 2

About Author

Avatar

Leave A Reply