Following : Kevin Bacon et les serial killers

Choisissant de faire une pause dans sa carrière cinématographique, Kevin Bacon prends la tête de Following, série macabre autour de la traque d’un tueur et de sa secte. Une reconversion complètement réussie.

Dès le début, le show se rapproche d’Esprits Criminels par son caractère psychologique, tout en y insérant des images d’une rare violence. Loin de singer son aîné, la série trouve assez vite sa propre identité via le duel que se livre Kevin Bacon et James Purefoy, impeccable en gourou machiavélique.

Ne se contentant pas de suivre les frasques du héros et son équipe, Following plonge également à l’autre côté du miroir, au sein de la secte et de ses membres. Un jeu du chat et de la souris s’engage alors au sein d’une gigantesque toile d’araignée dans un thriller haletant. Comme rien n’est parfait, les seconds rôles se multiplient sans se montrer indispensables et on regrette des gentils peinant à s’imposer face à un adversaire qui mène un peu trop la danse.

Avis : 7,5/10

)

About Author

Avatar

Leave A Reply