[Critique] Ferdinand : attention vache folle

On l’assume, on n’attendait rien de Ferdinand. Tant mieux pour lui, il avait ainsi tout le loisir de créer la surprise.

Des blagues à la pelle. Bien qu’il soit long à démarrer – son défaut majeur avec une animation peu originale -, le nouveau long-métrage de Carlos Saldanha (L’Âge de Glace) explose dès lors qu’il rentre pleinement dans son histoire. L’humour est omniprésent et chaque personnage d’un bestiaire pourtant bien rempli trouve sa place dans cette corrida aussi drôle qu’absurde. À l’image des précédentes productions Blue Sky, on sent un véritable effort d’inventivité dans les situations burlesques. À titre d’exemple, on retiendra une scène particulièrement hilarante qui risque de ringardiser Danse avec les Stars.

Pour petits ET grands. Si les enfants ne cacheront pas leur joie, les parents se feront aussi plaisir tant Ferdinand fait preuve d’une certaine maturité. On s’étonne ainsi du ton assez adulte et d’une certaine vision non manichéenne du monde. Évidemment, le réalisateur n’en oublie pas de glisser quelques références modernes qui en amuseront plus d’un. On ne tient peut-être pas le film d’animation de 2017, mais Ferdinand clôture l’année d’une belle manière.

Ferdinand sort le 20 décembre 2017 en salles.

Va faire un boeuf

7 Drôle
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply