[Critique] Entre Amis, ce n’est pas la mer à boire

Personnalité assez discrète, Daniel Auteuil se montre particulièrement prolifique en ce printemps 2015. Bientôt à l’affiche de Nos Femmes, c’est Entre Amis qu’il nous revient en premier, traversé par une petite crise de la soixantaine.

Tapons tout de suite où cela fait mal : le film d’Olivier Baroux n’apporte rien de nouveau à la comédie française, bien au contraire. Via un cheminement narratif classique et convenu, Entre Amis marche sur le sujet générationnel, se privant d’une plus grande partie du public n’ayant pas l’âge requis. À l’image de votre serviteur, les moins de cinquante ans resteront à l’écart sur ce fier esquif.

Pourtant qui sait qu’une fois monter à bord, Entre Amis se révèle distrayant, porté par un esprit bon enfant hautement sympathique. Une brise agréable soufflée par une troupe de comédiens attachants avec à leurs têtes l’exceptionnelle Zabou Breitman. On aurait presque envie de prendre de l’âge, juste pour participer pleinement à la fête.

Entre Amis sort le 22 avril 2015

Avis

6 sympathique faute de mieux
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply