[Critique] Jodorowsky’s Dune, le projet des génies

0
Share Button

Avec le documentaire Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich (découvrez notre interview du bonhomme), on découvre les coulisses d’un projet aussi mégalomane que génial, « le plus grand film de science-fiction jamais réalisé » : l’adaptation de Dune de Frank Herbert par Alejandro Jodorowsky dans les années 70.

Pour mener à bien la construction de cette pyramide cinématographique, Jodorowsky s’est entouré de « guerriers spirituels » (Salvador Dali, Orson Welles, Meobius, H. R. Giger !) dans le seul but de créer un prophète. Oui, un prophète. À l’heure du recyclage des licences par les studios hollywoodiens, l’ambition démesurée du réalisateur est une piqure de rappel sur ce qu’est viscéralement le cinéma : un art total qui a pour seule limite la créativité de ses concepteurs.

Encore de nos jours, cette version de ce pilier de la science-fiction continue d’influencer le tout Hollywood sans jamais avoir dépassé le stade du story-board et du casting. Nombreux sont ceux à revendiquer son héritage et la plupart de artistes attachés au long-métrage vont collaborer ensemble dans le futur comme sur Alien de Ridley Scott. Jodorowsky’s Dune montre avec brio qu’on n’est pas obligé de faire tourner une caméra pour marquer l’histoire du cinéma !

Jodorowsky’s Dune sort le 16 mars 2016.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

7,5 Créatif
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !