[Critique] Vampire Academy : petit guide d’un gros flop

Comment décrire l’indescriptible ? Une fusion indigeste de tous les plus mauvais clichés sur les vampires, les ados, et les écoles privées british. Mark Waters – réalisateur du réjouissant Freaky Friday – décide d’adapter la série best-seller Vampire Academy, écrite par Richelle Mead.

Malgré un scénario tiré d’un roman, donc par définition déjà partiellement écrit, Mark Waters ne maîtrise absolument rien de son film. Les dialogues n’ont aucun sens dans la bouche d’acteurs dénués de panache. Aussi, à la vue de ce récit éclaté et confus, le long-métrage semble n’être qu’un condensé raté d’une saga au potentiel existant.

Le côté teen n’est pas assumé à cent pour cent, comme dans Lolita malgré moi du même metteur en scène, laissant le spectateur affamé.  Alors que la bande-annonce sert le credo alléchant Pouvoir/Sexe/Trahison/Amour, finalement il ne reste rien de tout cela sinon une suite de séquences grotesques, autant dans les combats que les scènes plus intimes.

Préparez-vous, un cliffhanger annonce bel et bien un second opus…

Vampire Academy est sorti le 5 mars 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

1 Nul
  • User Ratings (1 Votes) 10

About Author

Avatar

Leave A Reply