Le top flop musical 2021 de la rédac’

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Showing 1 of 2

Marquée par des confinements, des vaccinations, des émeutes, des révolutions… l’année 2021 vient de se terminer ! L’occasion pour Clem et Quentin de revenir sur leurs meilleures et pires découvertes musicales.

Le top musical de Clem MP

Le top flop musical 2021 de Clem
©facebook/adele

30, Adele, sorti le 19 novembre 2021

Depuis qu’elle se faisait désirer, Adele est enfin de retour avec son quatrième album 30 ! 6 ans se sont écoulés depuis son dernier ; 6 ans de joies, de peines et de remise en question. Toutes ces années, comme à son habitude, Adele les conte dans ses textes. 30 est un album des plus intimistes, dans lequel la chanteuse se réinvente. Cet opus se montre globalement plus doux, plus posé que ses prédécesseurs. Il faudra l’écouter avec une approche différente pour l’apprécier comme il se doit. Cette précaution respectée, il ne vous reste plus qu’à verser votre larmichette sur My Little Love… ou vous laisser entraîner par sa voix un brin éraillée portée par un subtil chœur dans I Drink Wine.

La cavale, Nolwenn Leroy, 12 novembre 2021

La recette Nolwenn Leroy marche toujours. Un brin de folk, un brin de Bretagne et un brin de voix cristalline et nous voilà embarqués pour cette folle cavale. Très douce (Mon beau corsaire) et parfois empreinte de mélancolie (Occident), la balade nous porte. Nous emporte, même, tout au long de ces 11 titres, tous en français. Nolwenn Leroy y évoque de nombreux sujets; de son fils, à des amours légères, souvent entremêlés à la mer. Une petite diversité qui évite de voir s’instaurer une fâcheuse redondance. Ces morceaux sont, en outre, toujours mis en musique sur des airs d’une délicatesse rare. Pour un moment de détente parfait bien au chaud sous le plaid, bol de tisane à la main.

Tout est trop beau, Maxence, 3 décembre 2021

Pour un premier album, Maxence s’en est très bien sorti (mieux que son frère Squeezy, aussi) ! Tout est trop beau sait où il va, et comment il s’y rend. Le concept est cadré : parler d’amours bancales et de sentiments changeants sur des airs un peu dépassés. Maxence travaille ses textes avec minutie pour leur donner du volume, au travers de figures de style et jeux de mots plaisants à l’écoute. En vue de leur donner forme au travers de rythmes so années 80. Côté mélodies, il s’agit de dépoussiérer le synthétiseur, pour un résultat à la croisée du kitsch et du moderne. En somme, un début très prometteur qui n’augure que des bonnes choses pour la suite !

Le flop musical de Clem

Le top flop musical 2021 de Clem
©Warner Music

Notre meilleur album, McFly et Carlito, sorti le 10 decembre 2021

Notre meilleur album part de la bonne intention de critiquer la société au travers de textes satiriques. Cependant, malgré les efforts… Le projet est mauvais. Les paroles se révèlent d’une bassesse affligeante et d’une subtilité digne d’un enfant au CE1. Dès lors, on oscille de l’inutile (Le Hot Dog d’Ikea), au profondément gênant (Je veux de la Moulaga). Les mélodies éprouvent à grand-peine à redresser le navire. Malgré un mélange des genres osé (comme dans Mon mot de passe), les airs se montrent trop lambdas et datés. Winter Body nous rappelera les heures sombres de la Techtonik… Cet album s’adresse seulement aux fans inconditionnels de ce duo, les seuls pouvant passer outre de telles lacunes…

Sorøre, Amel Bent/Vitaa/Camélia Jordana, 4 juin 2021

Amel Bent, Vitaa et Camélia Jordana réunies sur le même projet, le casting est alléchant ! Or, malgré une cohérence des thèmes abordés et une belle harmonie des voix, Sorøre montre trop vite ses limites. La première, et principale : il ne comporte que des reprises. De leurs propres chansons, qui plus est (hormis Marine) ! On se demande rapidement où repose l’intérêt de recycler aussi grossièrement des titres de leurs discographies. Second point émergent rapidement lors de l’écoute : l’ennui. Ce projet est rébarbatif. Les chanteuses réinterprètent leurs morceaux toujours sur le même air monotone et somnolent. Il faudra du courage pour en arriver à bout, malgré son format mini.

Le Classico Organisé, Jul, 5 novembre 2021

Le Classico Organisé, c’est 13 Organisés en 3 fois plus gros et avec exactement les mêmes défauts. Le projet pouvait passer l’an dernier car il se montrait novateur. Or, cette année, le résultat n’a aucun intérêt. Jul n’a pas su cadrer son projet pour le rendre mangeable. Ça fait plaisir de retrouver max de rappeurs sur les mêmes sons, de réunir toutes ces générations de kickers (les p’tites refs font toujours plaisir). Mais, dans les faits, cette chose n’a pas d’âme. Les sons se ressemblent trop, il se révèle trop compliqué d’en apprécier un tout particulièrement. Sans parler des derniers titres qui ne servent absolument à rien…

Showing 1 of 2
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.