[Avignon 2017] 2h14 : on aurait aimé que ça dure plus longtemps !

0

2h14 : l’heure à laquelle toutes les pièces du puzzle s’assemblent pour voler en éclats. Dans cette pièce d’un jeune auteur québécois, les méandres de l’adolescence sont explorés avec force et délicatesse par une jeune troupe très talentueuse.

On échappe à la caricature. Le thème de l’adolescence et son mal de vivre est évoqué avec originalité, intelligence, et sobriété. On ne tombe ni dans le cliché, ni dans le larmoyant ; la tendresse côtoie la brutalité, la douceur étreint la violence, et les rires se mêlent aux larmes tandis que chacun de ces ados tente de trouver sa place et d’échapper au désespoir. Jusqu’à un dénouement brutal qui unira définitivement leurs destins, à 2h14.

Une construction habile. Les parcours respectifs de ces sept personnages se font écho, s’entremêlent, ponctués par les interventions d’une jeune femme qui dévoile peu à peu le fil de son histoire. De leur histoire aussi. Les jeunes  comédiens sont totalement investis dans leurs rôles et convaincants. Ils nous touchent, nous font rire, réfléchir ; alors forcément, de cette troupe animée par une si belle énergie, on tombe en amour !

2h14, de David Paquet, par la Compagnie Luce, se joue du 07 au 30 juillet au Festival Off d’Avignon, au Théâtre du roi René, tous les jours sauf le mercredi, à 10h14.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

[Avignon 2017] 2h14 on aurait aimé que ça dure plus longtemps

© Compagnie Luce

Advertisement
(Visited 116 times, 1 visits today)

Avis

8 A voir
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.