[Critique] Louez une chambre au Grand Budapest Hôtel

Entrez dans la magie de Wes Anderson avec The Grand Budapest Hôtel, un de ces longs-métrages que nous ne sommes pas prêts d’oublier de si tôt. Explications.

Le réalisateur nous convie à un récit original autant original sur le fond que sur la forme. Ses plusieurs couches narratives propulsent le film à la frontière du fantastique. Saupoudré d’un humour absurde et décalé Wes Anderson nous tient en haleine jusqu’au grand final, retombant sur ses pattes comme par enchantement.

Le rythme effréné de la narration, mis au service d’une illusion enchantée, est soutenu en grande partie par une panoplie d’acteurs surprenante : Ralph Fiennes, Willem Dafoe, Bill Murray, Tilda Swinton, Edward Norton, Adrien Brody, Jude Law, Mathieu Amalric, entre autres. Tous se bousculent au portillon de l’univers envoûtant de Wes Anderson, aucun n’empiétant sur les plates bandes des autres.

Le cinéaste américain endosse à perfection le rôle d’un chef d’orchestre, perfectionnant les moindres détails de cette œuvre à revoir sans doute plusieurs fois afin d’en capter les nombreuses nuances.

The Grand Budapest Hotel est sorti le 26 février 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

9 Exceptionnel
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply