Logan : cinq rôles où Hugh Jackman nous a fait oublier Wolverine

Prisoners

Hugh Jackman Prisoners

© Warner Bros

Pour ce qui est du cinéma obscur, Prisoners marque le point d’honneur dans la carrière de Hugh Jackman. Une histoire d’enlèvement atroce, qui mêle l’angoissant et le sordide. Il y interprète un père déboussolé à la recherche de sa fille disparue. Si la police fait tout ce qu’elle peut, lui, a besoin de se faire justice soi même. Impossible de rester sans rien faire alors que son enfant est toute seule et probablement terrifiée.

Le ton est grave, son visage est marqué par la fatigue et la douleur. Une expression bien connue de Wolverine, mais qui ne fait pas échos aux mêmes circonstances.  Dans ce sombre thriller, l’acteur est d’une sincérité bouleversante. Une profondeur d’âme, que l’on ne retrouve pas chez X-Men, malgré le lourd bagage de souffrance de son héros. Ici, Hugh Jackman n’est que chagrin, torture et désespoir. Une interprétation forte, qui loin de laisser de marbre, donne plutôt des frissons.

Retrouvez la bande annonce de Prisoners.

1 2 3 4 5 6 7

About Author

Avatar

Leave A Reply