Le Joker se dévoile-t-il beaucoup trop ? On se demande…

0

Actuellement en tournage, Le Joker joué par Joaquin Phoenix ne passe pas une journée sans montrer sa tête. Au-delà des « leaks », on se demande si cet abus de promo si tôt n’est pas préjudiciable pour le film…

Qu’on soit d’accord ou non avec le projet, Le Joker dirigé par Todd Philips nous rend infiniment curieux. Déjà parce que le film est un peu apparu de nulle part au sein du catalogue Warner et qu’il semble avoir coiffé au poteau bon nombre de ses copains en terme de vitesse de développement. Ensuite parce qu’il s’agit du projet le plus ambitieux (pour le moment) de la nouvelle franchise officialisée Worlds of DC en tant que one-shot déconnecté de ses camarades. En gros, ça passe ou ça casse (encore).

Et puis concernant le sujet lui-même, on doit bien reconnaître qu’on est intrigués bien comme il faut. Une histoire d’origin story inédite autour de la Némésis de Batman, sans ce dernier, et qui n’est pas sans rappeler Killing Joke sans l’être, pour le coup ça paraît assez casse-gueule. Et puis l’idée finit par monter, notamment après un premier visuel officiel montrant ce cher Arthur Fleck en type lambda : et si nous ne voyions jamais le clown prince du crime ?

Après tout, il serait osé, et en même temps très intéressant, de ne pas montrer le criminel dans un film consacré, telle une pure origin story sur un gars normal qui va finir par péter un câble avec, tout au plus, un rire et une séance maquillage juste avant le générique. C’est risqué et ça peut ne pas plaire aux fans, mais ce n’est pas comme si nous ne connaissions pas bien le personnage et au moins on éviterait la case « comparaison ».

Le Joker ou la promo de la discorde ?

Sauf que nos spéculations auront duré… 24h. C’est tout le temps qu’il aura fallu pour que Just Jared mette la main sur des photos de tournage (sûrement bien aidé hein) montrant un Joaquin grimé et en costume dans une scène qui n’est pas sans rappeler celle d’introduction de The Dark Knight – celui-ci enlevant un masque de clown pour révéler un visage déjà maquillé -. Résultat : il y aura bien du Joker dans le film éponyme.

Il paraîtrait que le réalisateur s’est énervé contre les nombreux paparazzis présents, pourtant c’est bien lui qui peu de temps avant, dévoiler une vidéo « test » où on voyait l’acteur peinturluré. Et puis on ne peut pas dire que les clichés ont été pris au télé-objectif… Personnellement, on penche davantage pour le coup de com’ de la part du studio, comme pour rassurer le public.

Sommes-nous convaincus ? Pour le coup, le look diffère assez de ses prédécesseurs pour que ça ne fasse pas redite, et il est quand même moins borderline que notre cher Jared Leto. Donc non, ce n’est pas son apparence le problème. Le problème c’est que tout le monde attendait de savoir à quoi il ressemblerait (ou comme nous, s’il y était) et que c’était sans doute LE point sur lequel la promo pouvait jouer pour faire monter la sauce.

Là, on a l’impression de vivre un énième damage control auquel le studio nous a habitué en mode « regardez comme notre film a de la gueule, aimez-nous », sans aucune subtilité. Et puis désormais, on a peur d’un scénario bien plus classique, Thomas Wayne (et non son fils Bruce) faisant office de méchant capitaliste de service à ce qu’on peut comprendre des images. Pour peu qu’on nous présente Le Joker comme une sorte d' »anti-héros », il n’y a qu’un pas.

Les interrogations sont encore nombreuses quant à la direction que va prendre Le Joker et il faut espérer que toutes les réponses arrêtent de tomber si vite, surtout quand on ne les demande pas.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.