Game of Thrones : l’impatience récompensée

LA série tant attendue revient enfin sur HBO. Game of Thrones entame sa saison 4 de la plus belle des manières, en faisant ce qu’elle sait faire de mieux : jouer sur nos nerfs.

Le show reste fidèle à lui-même et ce premier épisode aura de quoi contenter les fans. On retrouve avec un certain plaisir tous les ingrédients : complots, sang, dragons et paire de seins. À ce propos, sous forme de pied de nez au pervers caché en nous, les showrunners s’amusent à ne pas succomber aux sirènes de la luxure, désamorçant les situations sexuellement chargées les unes après les autres. Comme si Game of Thrones n’avait plus besoin de ça pour exister.

La rançon du succès se voit également dans des effets-spéciaux beaucoup plus aboutis à l’image des trois bêtes cracheuses de feu de notre chère Khaleesi. Les dragons grandissent et se veulent plus imposants que jamais.

« Two Swords » permet également de découvrir un nouveau personnage : Oberyn Martell, incarné par Pedro Pascal, bien décidé à manger du Lannister au p’tit déj. Même s’il en manque encore certains, les anciens protagonistes répondent évidemment présents. Les intrigues reprennent, d’autres débutent, bon retour à Westeros.

Avis : 9/10

About Author

Avatar

Leave A Reply