[Critique] Eyjafjallajökull : explosive Valérie Bonneton

Alors que le volcan islandais Eyjafjallajökull paralyse l’espace aérien, des parents divorcés doivent collaborer pour arriver à temps pour le mariage de leur fille. Problème : ils se haïssent.

Film imprononçable, comédie irréprochable ? Pas vraiment. La faute à un scénario s’enfonçant dans les clichés du genre. L’idée d’un road movie centré sur un couple mal assorti ne date pas d’hier et les rebondissements se font rares. Heureusement, le film maintient son rythme et les gags s’enchaînent assez agréablement pour nous faire passer malgré tout un bon moment.

Concernant le couple en question, on reste déçu de voir Dany Boon faire ce qu’il sait faire de mieux : le beauf franchouillard. Un rôle rébarbatif auquel il n’apporte que peu de nuance. Mais Eyjafjallajökull contient un souffle d’air au milieu de toute cette fumée : Valérie Bonneton. L’actrice fréquemment cantonnée au second rôle soulève littéralement cette comédie. Son sens de la repartie et son sourire un brin sadique font mouche et éclipse son partenaire trop formaté. Comme Lemercier auparavant, on espère voir une Valérie plus souvent en haut de l’affiche.

Eyjafjallajökull est sortie le 02 octobre 2013

Avis

5 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply