Dracula : L’adaptation modernisée sera tout de même fidèle au livre de Stocker

On apprenait en mars dernier la mise en chantier d’un nouveau Dracula par Blumhouse, confié à la réalisatrice Karyn Kusama qui donne plus de détail. 

Le carton de l’homme invisible renoue avec le succès d’antan des films de monstre poussant Blumhouse à continuer dans cette direction avec la plus célèbre des créatures de la nuit. Vendue comme une version modernisée, la réalisatrice confie surprenamment que le film sera « plutôt fidèle au roman de Bram Stocker ». Elle développe au micro de The Kingcast :

« Je pense que les adaptations de Dracula sont passées à côté des voix multiples présentes dans le roman. Le livre est raconté à travers différents points de vue. Et celui auquel le lecteur n’a pas accès, et que la plupart des adaptations choisissent quand même d’illustrer, c’est celui de Dracula lui-même. Je dirais donc que dans une certaine mesure, cette adaptation s’appellera Dracula, mais il ne s’agira peut-être pas du héros romantique qui est dépeint dans les oeuvres que nous avons connues à l’époque. »

Il semblerait qu’à l’instar de Invisible Man, le point de vu ne sera plus donner au monstre mais aux victimes. La fidélité ne se retrouvera pas dans l’époque du film mais dans l’approche du personnage éponyme. Le compte de transylvanie ne sera plus la version fantasmée et sensuelle mainte fois racontée mais bel et bien la menace tapis dans l’ombre planant sur les personnages, prête à surgir à tout moment pour leur sucer le sang. Un retour au source qui nous met les crocs. 

Le Dracula par Karyn Kusama n’a pour le moment aucune date de sortie.

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply