[Critique] Papa ou Maman, crise (de rire) parentale

Redoutable début d’année offert par la comédie française. Un bataillon de jeunes réalisateurs aux grosses « cojones » vient de débarquer pour pimenter un peu le genre avec du frais et du politiquement incorrect. Après les frappes chirurgicales de Discount et Toute Première Fois, Papa ou Maman vient poser son drapeau sur un territoire désormais conquis.

Quand les parents ne s’aiment plus, les enfants trinquent. Marina Foïs et Laurent Lafitte se livrent une guerre sans merci pour échapper au devoir parental. Un pitch à priori dérangeant pour les défenseurs de ces petits démons anges. Il faut pourtant compter sur le talent de Martin Bourboulon pour toujours retranscrire, au-delà du rire, un sous-texte bienveillant.

Avec ses dialogues affutés et son duo de comédiens en roue libre, Papa ou Maman sait retenir ses gags pour frapper au bon moment. Un peu long à démarrer, le film monte crescendo jusqu’à l’ultime frontière, là où l’amour l’emporte sur l’humour tout en assumant ses propos. Et alors que Papa et Maman voient certains de leurs désirs inassouvis prendre vie à l’écran, pendant ce temps-là, qui va garder les gosses ?

Papa ou Maman sort le 4 février 2015

Avis

8 À consommer sans modération
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply