Critique Livre – Les passagers : le thriller qui vous fera préférer le bus !

Les passagers est un thriller d’anticipation vertigineux qui passe au crible les dérives possibles du progrès, de l’intelligence artificielle et des réseaux sociaux.

Dans Les passagers, John Marrs nous plonge dans un futur très proche et pour le moins inquiétant… En Angleterre, comme partout dans le monde, les voitures sans conducteurs sont devenues la norme. « Un réel progrès pour la sécurité de tous » dit-on. Sauf lorsqu’un hacker parvient à prendre le contrôle de huit véhicules. 2h30, c’est le temps qu’il reste avant que les huit voitures ne se rejoignent à un point où elles entreront en collision. Mais le hacker a décidé de laisser la vie sauve à l’un des passagers. Lequel ? Ce sont les votes d’une commission et des internautes qui en décideront ! Et vous, qui sauveriez-vous ? Préparez-vous à quelques sueurs froides !

Un page-turner surprenant

L’histoire démarre assez rapidement et on est tout de suite pris dans le vif du sujet. Le pays tout entier assiste, en temps réel, à cette attaque terroriste filmée depuis l’intérieur de chaque voiture, et les réseaux sociaux ne tardent pas à s’enflammer. Se succèdent alors plusieurs intrigues dans l’intrigue ! En effet, au fur et à mesure des chapitres, on découvre chacun des passagers des huit véhicules, son histoire et ses motivations à rester en vie. Car chacun doit plaider sa cause pour tenter de sauver sa peau ! Mais on se rend rapidement compte qu’ils n’ont peut-être pas été choisis au hasard, car chacun d’eux semble avoir des choses à cacher. Des secrets plutôt lourds que le hacker compte bien révéler et qui promettent à tout instant de faire basculer l’opinion publique. Car – comme pour un show télévisé – c’est aux gens de voter pour celle ou celui qu’ils veulent sauver de la collision fatale ! Glaçant de réalisme…

L’intelligence artificielle : quand le progrès menace

En plus d’être résolument divertissant, le roman de John Marrs invite à se poser de nombreuses questions, sur le progrès dans un premier temps. Peut-on faire aveuglément confiance à une machine ? Quelles responsabilité en cas d’accident entre voitures autonomes ? Selon quels critères peut-on évaluer la valeur d’une vie ? Mais aussi sur notre société et ses travers, en montrant comment l’absence d’informations peut mener à de terribles erreurs de jugements ; ou encore comment un angle de vue différent peut soudain redéfinir une réalité. D’ailleurs, prendrions-nous ce droit de vie et de mort sur autrui si nous l’avions ? Jusqu’à quel point le réel peut-il se donner en spectacle ? Et surtout, quelle place pour l’empathie dans une société où la curiosité malsaine et le jugement prennent bien souvent le dessus ? Autant vous dire que cette lecture va vous hanter longtemps.

Un thriller aux airs de Black Mirror

Difficile en effet de ne pas faire le parallèle avec cette formidable série d’anticipation diffusée sur Netflix, Black Mirror, dont chaque épisode nous laisse avec son lot de prises de conscience et d’interrogations quant au monde qui nous attend. Car, dans Les Passagers, John Marrs aborde des thèmes très contemporains et pousse à une réflexion pertinente et nécessaire. En effet, si la notion de tribunal populaire via les réseaux sociaux est poussée à l’extrême, elle reflète néanmoins une tendance inquiétante au lynchage public. Car dans ce thriller aux airs de télé-réalité macabre, l’arme du crime est un hashtag. Et ce sont les dérives possibles du progrès que l’on touche du doigt. Tandis que les rebondissements s’enchaînent, on se retrouve face à des cas de conscience qui nous interpellent et nous chahutent. D’autant que John Marrs mène cette course contre la montre avec un sens du rythme redoutable !

Les passagers : un thriller presque parfait

Presque, oui… Parce que l’excès guette malgré tout. À commencer par l’opposition un peu trop manichéenne des personnages principaux, où Libbie, membre de la commission est la gentille à toute épreuve face au député Jack Larson qui détient la médaille des traits de caractères détestables ! Raciste, homophobe, sexiste, facho…, bref : méchant. L’histoire d’amour quant à elle nous a laissés de marbre. Mais surtout : le dénouement nous a déçus. Une sortie de route un peu ratée après une course effrénée dont nous aurions préféré qu’elle nous secoue une dernière fois. Mais notre intérêt s’est quelque peu émietté dans les deux dernières parties. Finalement, l’intérêt principal de ce livre réside dans les chapitres consacrés aux passagers et à leurs histoires complexes. Ils permettent à eux seuls à ce livre de tenir la route et sont suffisamment efficaces pour faire oublier le reste.

Les passagers, écrit par John Marrs, est paru le 07 novembre 2019 aux Éditions Hugo&Cie.

Critique Livre – Les passagers

Avis

8 À lire
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply