[Critique] La Fête est finie : la bonne gueule de bois d’Orelsan

0

La Fête est finie , troisième album d’ Orelsan, est l’album de la maturité. Derrière ce poncif journalistique lourdingue, un constat simple, basique : le rappeur trace un trait sur son passé de fêtard en parachevant de la plus belle des

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 2 136 times, 2 visits today)

Avis

7.5 Basique !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.