Crise Nintendo : les dirigeants accusent le coup

Nintendo accuse le coup : entre les licences qui peinent à se renouveler et les chiffres de vente dérisoires de la Wii U, les résultats financiers sont en berne (- 30 % du bénéfice net).

Les têtes pensantes de Big N ont donc décidé de participer à l’effort de guerre aux côté de leurs employés et ont réduits parfois drastiquement leurs salaires. D’après Siliconera, le président Satoru Iwata souhaite renoncer à 50% de ses revenus pendant 5 mois, pour Shigeru Miyamoto et Takeda ce sera 30%. En juin, une décision sera prise quant à ces diminutions en fonction des performances de l’entreprise.

Espérons que le prochain Mario réussira à redresser le drapeau !

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply