Crise Nintendo : les dirigeants accusent le coup

Nintendo accuse le coup : entre les licences qui peinent à se renouveler et les chiffres de vente dérisoires de la Wii U, les résultats financiers sont en berne (- 30 % du bénéfice net).

Les têtes pensantes de Big N ont donc décidé de participer à l’effort de guerre aux côté de leurs employés et ont réduits parfois drastiquement leurs salaires. D’après Siliconera, le président Satoru Iwata souhaite renoncer à 50% de ses revenus pendant 5 mois, pour Shigeru Miyamoto et Takeda ce sera 30%. En juin, une décision sera prise quant à ces diminutions en fonction des performances de l’entreprise.

Espérons que le prochain Mario réussira à redresser le drapeau !

About Author

Co-créatrice d’ITC, grand manitou « Support » du site, toujours prête à soutenir ses « ADC » ou ses rédacteurs, elle encourage de la même manière, corps et âmes, les meilleurs jeux vidéo, qu’ils soient AAA ou petites productions sans prétention. Elle se réserve toujours quelques cartouches pour les baratineurs et les fautes d’orthographes.

Leave A Reply