Avignon 2021 – Les maux bleus tord le cou aux violences faites aux femmes

Les maux bleus met en lumière avec sensibilité, humour et sans tabou toutes les formes de violences faites aux femmes.

Les maux bleus s’attaque aux violences faites aux femmes. Un thème de plus en plus souvent abordé au théâtre, ce qui est à la fois triste et rassurant. On se souvient d’ailleurs de 225 000 (Femmes Kleenex), qui utilisait également l’humour pour sensibiliser à l’intolérable.

Et c’est sous la forme d’une succession de sketchs, à travers une quinzaine de personnages et différents points de vue, que Chrystelle Canals et Milouchka libèrent la parole des victimes et celle de toutes les femmes. Une invitation touchante et nécessaire à mieux comprendre ces violences pour mieux les combattre.

Avignon 2021 – Les maux bleus3

Des mots sur les maux

Le thème est lourd mais abordé avec finesse et intelligence. « Tout est une question de perception » commencent-elles par nous rappeler. Et c’est ce que le spectacle s’attache ensuite à nous démontrer. Parfois ensemble sur scène, parfois à tour de rôle, elles s’attaquent sans langue de bois aux clichés, aux violences physiques et psychologiques, ou encore aux inégalités qui touchent les femmes. Et il y a de quoi faire malheureusement.

Elles mettent également en scène les conditionnements et leur influence dès le plus jeune âge au sein de la famille, de la société, et même de la justice. Impossible de ne pas se retrouver quelque part dans ce texte qui sonne vrai et juste, dans ces échanges tristement banals où la violence est parfois insidieuse, presque invisible. D’autant que les deux jeunes femmes investissent la scène avec beaucoup d’assurance et une énergie communicative.

Avignon 2021 – Les maux bleus2

Du rire à l’émotion

Mais pas question d’apitoyer ni de stigmatiser qui que ce soit. Vous pouvez ranger vos mouchoirs ! On rit généreusement lorsque les comédiennes mettent en lumière le ridicule des clichés et inégalités réservées aux femmes en inversant les rôles et en les attribuant aux hommes ! La prise de conscience est brutale ! Ou encore devant cette parodie de publicité hilarante pour un produit pour les règles (renommées « papillons » parce « règles » ça fait peur et ça dégoute) ! Absurde, et pourtant si proche du réel…

Et puis, à d’autres moments, les rires laissent place à une écoute attentive et un peu émue. Comme devant le sketch percutant du coming-out qui permet de « sortir du silence qui te ronge et sortir de la vie de tes proches ». Où lorsque Chrystelle Canals évoque sur le ton de la confidence le rapport au corps et la grossophobie, puis nous demande de la regarder danser parce que « vous ne regarder pas assez souvent les corps comme le mien »

Avignon 2021 – Les maux bleus4
© Hervé Lavigne

Un format déroutant

La forme que prend le spectacle nous a d’abord, c’est vrai, laissé un peu perplexe. Sans doute parce que l’on s’attendait à une pièce de théâtre, avec la construction que cela implique. Or, ce sont plutôt les codes et la structure du One-woman show que l’on retrouve dans Les maux bleus. Presque trop d’ailleurs dans l’un des sketchs de Milouchka où nous sommes passés à deux doigts du « Vous êtes chauds Avignon ce soir ?! ». On exagère un peu, mais c’est tout de même ce qui nous a empêché d’être davantage bousculés dans nos émotions.

Peut-être aurait-il été judicieux de mieux lier les différents tableaux afin qu’il s’opère une forme de continuité. Pour autant, cela fonctionne quand même. Et on ne peut que valider le propos et l’intention de ce spectacle, de même que l’énergie de ces deux comédiennes inspirantes tant elles ont foi en ce combat. Un combat qu’elles livrent à coup de mots bien choisis, autour de cordes à linge qui constituent le seul élément du décor. Comme le symbole ultime de l’image archaïque (et pourtant pas si lointaine) de la femme. De trop nombreuses femmes.

Les maux bleus, de et avec Chrystelle Canals, Milouchka, mis en scène par Hervé Lavigne, se joue au Théâtre La Luna, à Avignon, du 07 au 31 juillet à 17h40. Relâche les lundis.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

Avignon 2021 – Les maux bleus

Avis

8.0 Intelligent et sensible
  • 8
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Amoureuse des mots et des émotions, vous retrouverez ma plume ici - dans les rubriques théâtre, littérature, et cinéma - et ailleurs... ! Écrivain, globe-trotter, passionnée par la vie, tout est pour moi prétexte à l'inspiration et à la créativité. Viens, je t'emmène...

Leave A Reply