[Critique] After School Midnighters : l’OVNI d’Halloween

After School Midnighters ravira sans doute autant les fans de Tim Burton que les amateurs de jeux vidéo. Les premiers apprécieront l’univers, les seconds le concept. Le premier film d’animation d’Hitoshi Takekiyo se veut amusant et surtout inhabituel tant par le fond que par la forme.

L’originalité, voilà sans doute le point fort d’After School Midnighters. Si l’animation elle-même n’a rien d’exceptionnelle, le film surprend agréablement par la façon dont il est construit autant que par les protagonistes attachants. Le long-métrage reste un joli n’importe quoi, drôle et modeste.

Ceci dit, malgré sa faible durée, il s’essouffle un peu sur la fin. Le côté « inédit » de l’histoire ne suffisant pas à créer un renouvellement et on subit sur la fin quelques longueurs. On pourrait aussi lui reprocher son aspect un peu foutoir avec une histoire qui part dans tous les sens.

Mais Takekiyo s’en sort avec les honneurs, notamment vu les moyens dont il disposait. After School Midnighters reste un joli film d’animation unique en son genre à ne pas manquer pour Halloween !

En salle le 30 octobre.

Critique écrite par Blandine Ravidat

Avis

8 A voir !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply