[Test] Styx : Shards of Darkness : quand le gobelin ressort de l’ombre !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après un premier épisode de très bonne facture, le studio Cyanide infiltre nos machines avec Styx : Shards of Darkness. Qu’apporte donc ce nouvel opus ?

Styx sort de l’ombre. La créature verte repart donc dans une aventure encore plus variée et au background renouvelé. À la recherche d’un elfe noir métamorphe, nous devons nous faufiler « seul ou à 2 en ligne » dans des forteresses au level-design vertigineux et bien plus fouillé que précédemment. Les ennemis apportent, quant à eux, un véritable intérêt grâce à leurs caractéristiques. Ainsi, humains, nains, elfes noirs ou encore orcs doivent être abordés avec différentes approches, livrant au passage un gros renouvellement dans la progression !

Interface et jouabilité. Le titre s’offre également un petit lifting via un menu ergonomique proposant un arbre de talents conséquent. Selon notre style de jeu, des points de compétences permettent d’améliorer notre discrétion, nos capacités d’assassin, notre craft, etc. Si le soft possède peu de défauts, il faut tout de même noter quelques coquilles. Certaines phases de boss souffrent, par exemple, de soucis de caméra et d’un manque d’intérêt comparé au reste de l’aventure. Enfin, le balancement aux cordes se trouve imprécis et certains sauts s’avèrent parfois frustrants.

En conclusion, Styx : Shards of Darkness renouvelle la prouesse avec un excellent titre d’infiltration, à posséder absolument !

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

8.0 Excellent !

Styx Shards of Darkness est sorti le 14 mars 2017 sur PS4, Xbox One et PC.
Test réalisé sur Playstation 4.

  • Graphismes 9
  • Gameplay 8
  • Bande son 7
  • Durée de vie 9
  • Originalité 8
  • Multijoueurs 7
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply