Spawn : Todd McFarlane lancerait un kickstarter

Todd McFarlane semble avoir bien du mal à donner naissance à son futur bébé cinématographique, Spawn qui s’embourbe dans la recherche de financement.

Et cela s’explique par le fait que l’auteur à succès attend un total contrôle créatif sur son projet. Lui qui veut en faire une sorte de Dent de la mer, où l’anti-héros serait silencieux et constamment dans l’ombre, peu présent à l’écran. Ce qui ne serait pas forcément du goût des producteurs, allant à total contre courant des productions actuelles du genre : 

« J’ai besoin de 20M$ pour faire ce film. Je ne les ai pas entièrement. Je dois demander de l’argent à des gens, et une fois que tu le fais, ils ont leur mot à dire. Comme je l’ai déjà dit, c’est une sorte de bataille difficile, car je veux juste faire ce petit film Rated-R, et ils adorent ces films à succès PG-13.”

Chose assez étonnante sachant qu’il avait annoncé avoir trouvé des producteurs en l’entité de Blumhouse, mais la collaboration n’a vraisemblablement pas aboutit. Le créateur de l’autre anti-héros à succès Venom ne compte pas s’arrêter là pour autant, cherchant des moyens alternatifs de financer son film. 

“Je suis obstiné, comme un chien avec un os à ronger. Je vais y arriver, je vous le promets. Parce que je vais battre le système. Voilà ce que je vais faire : je vais ouvrir un Kickstarter.  J’ai besoin que 20 millions de personnes me donnent un dollar. Et je ferai ce film, et quand j’aurais les recettes, je rendrai à chacun son dollar. Et vous serez mes producteurs, et tout ce que j’aurais à trouver est un distributeur. C’est faisable aujourd’hui. »

Le financement participatif s’avère donc pour McFarlane être sa liberté artistique, tout autant qu’un moyen de dernier recours de donner vie à son bébé. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir des stars comme Jeremy Renner et Jaimie Foxx en tête d’affiche. Seriez-vous prêt à devenir producteur de cette adaptation ? Affaire à suivre.

Spawn n’a donc pour le moment aucune date de sortie de prévue.

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply