[Rencontre] John Boorman : « C’est seulement par le mensonge que vous parvenez à obtenir les financements »

0
Share Button

Il y a des rêves qui deviennent réalité : rencontrer le légendaire John Boorman, réalisateur d’Excalibur et de Délivrance, était l’un de ces rêves. Cinéaste à la carrière particulièrement hétéroclite, il nous fait l’honneur de sa présence en France dans le cadre de son invitation au festival européen du cinéma en Essonne 2015.

On a pu brièvement, mais passionnément, nous entretenir avec lui sur ses influences et les difficultés de sa carrière « je pense que comme la plupart des réalisateurs, j’ai probablement passé plus de temps sur des films que je n’ai pas faits que sur des films que j’ai faits » nous confie-t-il. Au contraire de son cinéma, souvent plus porté sur l’expressivité de l’image que sur le dialogue, John Boorman est extrêmement bavard. Le cinéaste explore sa mémoire à la recherche d’une multitude d’anecdotes et du haut de ses 82 ans, il n’a pas fini de nous charmer et de nous étonner.

Lire l’entretien en page 2.

(Visited 89 times, 10 visits today)
1 2
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !