Le Festival de Vesoul, passerelle entre l’Orient et l’Occident

0

Des danseuses thaïlandaises, Patrice Leconte filmant Cambodge et le cri orgasmique d’une femme Bengali, « la langoureuse Asie » était représentée à travers neuf long-métrages inédits en compétition. Le Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul confirme ainsi sa place de passerelle interculturelle. Une passerelle symbolisée par la section « entre l’Orient et L’Occident ».

Nous y

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 73 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Réagissez !