Justice League : le ratage Superman ? (Spoilers)

0

Bien que la promo l’ait finalement très peu teasé (une bonne chose !), la présence de Superman dans Justice League (notre critique) était une évidence… sauf pour le film ?

Ce cher symbole d’espoir est l’image du métrage : chaotique. De sa résurrection tirée par les cheveux – qui oublie au passage la dernière scène de L’Aube de la Justice – au combat final, on a se sentiment que sa présence est forcée, comme s’il devait avoir un tout autre rôle dans le script original. Ses scènes font artificielles, poussives. À aucun moment Justice League ne semble s’intéresser vraiment à lui, comme lorsqu’on le revoit en tant que Clark Kent, censé être mort aux yeux de tous et dont le retour manque d’explication (en attendant peut-être d’en savoir plus dans Man of Steel 2).

Pourtant tout n’est pas à jeter à commencer par l’introduction du film, sorte de flashback en found footage, qui permet de mieux apprécier son absence par la suite. On n’oubliera pas non plus son affrontement avec les autres héros, pour nous le meilleur moment. Même la moustache d’Henry Cavill se fait plutôt discrète alors qu’on s’attendait au pire. Il y a du bon dans ce Superman, mais encore fallait-il qu’il puisse vraiment le montrer.

Justice League est en salles depuis le 15 novembre 2017

Advertisement
(Visited 1 626 times, 55 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !