[Critique] Her : leçon d’humanité

Dans un futur pas si lointain, la population vit dans l’ultra connexion. Un monde où le réseau omniprésent a modifié les rapports humains et où l’homme n’a jamais été aussi entouré, et pourtant si seul. Au sein de cet univers aliénant, l’amour existe-il encore ?

Loin de se réduire à la simple, et pourtant déjà si pertinente, love story, Her va plus loin. Miroir de la solitude moderne, de l’acceptation des différences, le film de Spike Jonze nous amène à redéfinir notre notion d’être vivant. Qu’est-ce qui fait de nous des hommes ? Existons-nous uniquement grâce à notre corps ?

Éblouissant, attendrissant, bouleversant, le long-métrage se positionne comme une réflexion sur nous-mêmes et nos rapports aux autres avec une justesse impeccable. Alternant tendresse et tristesse, de la plus belle des manières Spike Jonze nous donne une leçon sur l’amour, la vie. Avec Her, un système d’exploitation nous apprend l’humanité.

Her sort le 19 mars 2014 au cinéma

9,5 A voir absolument
  • User Ratings (1 Votes) 7.5

About Author

Avatar

Leave A Reply