Grey’s Anatomy : les 5 moments forts (ou moins pires) de l’épisode 14 saison 13

Grey’s Anatomy nous offre, encore une fois (retrouvez les moments forts de l’épisode 13), un scénario sageounet, sans trop de souffrance, de dispute et de sang.  C’est à croire que les créateurs de la série se sont rangés dans une routine confortable et n’ont même plus la volonté de nous surprendre… Retour sur les cinq moments « forts », ou du moins, moins faibles de l’épisode 14 de la saison 13.

 

Meredith et Bailey rentrent en pourparlers

Meredith et Bailey

© ABC

En froid depuis quelques temps, les deux docteurs s’expliquent enfin. Meredith est toujours suspendue et refuse d’abandonner ses convictions. Elle ne veut pas réintégrer le Grey Sloan Memorial tant que Richard ne retrouve pas son poste. Miranda a beau tenter de la convaincre, rien n’y fait. Une vraie tête de mule !

La confrontation tant attendue se révèle vraiment décevante. Leur échange est tout ce qu’il y a de plus cordial quand on aimerait que le ton monte un peu. On s’ennuie ferme en les écoutant badiner gentiment. Rien d’ébouriffant dans leur conversation, qui termine d’une manière complètement banale et prévisible.

Bailey n’est plus ce qu’elle était. Avant, elle envoyait des punchlines aiguisées comme des rasoirs, sans se préoccuper de qui elle allait érafler. Aujourd’hui, elle a perdu son tempérament de feu et devient juste une petite dame autoritaire sans tellement de caractère.

On espère vite revoir la « tyrannique » Miranda, sans quoi, Grey’s Anatomy risque de sombrer à petit feu dans un gnangnan dépourvu d’âme.

1 2 3 4 5

About Author

Avatar

Leave A Reply