[Critique] Une famille formidable et rocambolesque

Après un retour en plein mystère, la famille formidable la plus célèbre de France vient de mettre fin à sa 11e saison. Entre règlements de comptes, courses poursuites et histoires de familles les péripéties des Beaumont ne s’arrêtent pas au point de devenir improbables.

Pendant 3 épisodes, Catherine et Jacques passent leur temps à chercher le meurtrier du mystérieux inconnu tué dans la forêt avant d’affronter un affreux usurpateur d’identité. Derrière leur casquette, le couple joue de drôles d’inspecteurs qui n’arrêtent pas même en vacances et dont les bourdes font sourire plus que rire.

À force de vouloir jouer les super-héros ordinaires, le spectateur a du mal à y croire et parfois même à les suivre. Quant aux histoires de famille, il s’agit juste d’un melting pot des sujets sociaux (mariage gay, grossesse précoce…) dont le traitement reste top évasif. Au final les situations manquent légèrement de ce peps faisant d’elle cette famille si formidable.

La série peut pourtant compter sur cette petite pointe de sympathie pour la joyeuse famille Beaumont pour donner envie au public de la retrouver pour de nouvelles folles aventures.

Avis

6.5 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply