[Test] Diablo 3 conquiert les consoles

Une attente de longue haleine vient de prendre fin. Presque un an et demi après sa sortie sur PC, Diablo 3 débarque sur nos consoles. Mais le roi du Hack’n Slash peut-il prétendre garder sa couronne malgré le changement de machine ?

D’emblée, le titre de Blizzard offre toutes les qualités aperçues sur l’ordinateur. Un univers addictif, des graphismes gothiques soignés, jusqu’aux cinq classes jouables allant du brutal barbare, au rusé Chasseur de Démons, en passant par le puissant sorcier. Le point d’interrogation se situait au niveau du gameplay, la manette n’étant pas si approprié que ce bon vieux duo clavier / souris.

Heureusement, Diablo 3 s’en sort à merveille. Chaque sort du personnage correspond à une touche bien distincte, se débloquant au fur et à mesure des niveaux. Intuitive et facile à prendre en main, la jouabilité ne pose aucun problème. Les développeurs en ont même profité pour rajouter une possibilité d’esquive et supprimer un hôtel des ventes polémique.

En d’autres termes, Diablo III sur consoles c’est toutes les qualités de la version PC, sans les défauts. Vous avez dit jouissif ?

Le test a été réalisé sur Playstation 3.

8.7 Incontournable !
  • Graphismes 9
  • Son 9
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 8.5
  • Originalité 8.5
  • Multijoueur 8
  • User Ratings (2 Votes) 8.3

About Author

Ida Gonthier

Un commentaire

  1. Avatar

    Diablo III n’a pas bénéficié d’un « changement de machine » mais a été dévellopé en vue d’un portage console, ce qui explique le dash et les skills attribués en grands thèmes.

    La « nouveauté » de cette version console se trouve dans l’accessibilité de ce dash, cette roulade qui permet d’esquiver et/ou de s’éloigner des ennemis grâce à un simple mouvement du joystick droit.

    Toutes les qualités de la version PC sans les défauts ? Quels défauts ? Développez un peu, mince !

    On dirait un article d’un site d’astrophysiciens parlant du contrepoint rigoureux.

Leave A Reply