Critique The Sinner saison 2 épisodes 1-2 : un retour surpuissant !

Sous le choc après une saison 1 exceptionnelle (notre critique), The Sinner revient pour une seconde saison qui s’annonce aussi malsaine que magistrale.

True Detective. Abandonnant Jessica Biel qui retourne à une vie (presque) normale, la saison 2 de The Sinner se concentre sur le flic, incarné par Bill Pullman. Ce dernier est appelé pour un double meurtre commis par… un enfant. Sans s’apparenter à l’anthologie, le format du show de USA Network s’en rapproche pourtant allègrement en suivant le personnage secondaire de la première saison. Une continuité sordide où une nouvelle affaire nous entraîne dans les méandres des traumatismes enfantins. Cette fois le mal être prend place dans une communauté autarcique. Toujours aussi langoureuse, la série prend un malin plaisir à distribuer ses cartes au compte goutte, histoire de tenir en haleine comme nulle autre.

Masterpiece. Si la qualité narrative de The Sinner est toujours au rendez-vous, oppressante et dérangeante, la maestria visuelle caractéristique revient également nous en mettre plein les mirettes. Filmer simplement, avec des close-ups intimistes et de longues focales, c’est au plus près de ces personnages torturés qu’on évolue, au plus profond du malaise général. Avec des compositions symétriques, pas de doute, le voyage s’annonce psychologique et violemment addictif ! On est déjà accros !

La saison 2 de The Sinner est diffusée sur USA Network.

Avis

9 exceptionnelle !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply