Critique The Rookie saison 1 épisode 1 : recrue philosophe !

À la production et devant la caméra, Nathan Fillion devient The Rookie, dont le pilote permet d’entrevoir les forces de police sous un jour frais, drôle et terriblement émouvant.

La quarantaine, en plein divorce, John Nolan change de vie en devenant policier, la recrue la plus âgée de Los Angeles. Toujours prompt à rejoindre des projets inhabituels, Nathan Fillon brille une fois de plus devant la caméra du show de ABC. The Rookie possède tout d’une série d’exception, au mélange des genre parfaitement doux. Une comédie policière sucrée qui ne manque pas de s’attarder sur la crise de la quarantaine et la douleur de l’existence pour un résultat puissant, touchant.

The Rookie, on en veut tous un comme ça !

Moqué mais philosophe, The Rookie explore les aléas de la vie à travers les yeux d’une recrue policière, laquelle se confrontera à la mort, à la violence et à l’humiliation d’un monde dur, machiste et brutal. La caméra subjective permet d’être aux premières loges de situations hilarantes ou dramatiquement tristes.

Plutôt que de marcher sur les plates-bandes de Brooklyn Nine-Nine, The Rookie ne tente pas le format sitcom ni l’humour décapant pour rester dans la neutralité de ton. Un feuilleton sympathique aussi désabusé que drôle malgré elle. Une pure réussite, qui mérite le détour !

La saison 1 de The Rookie est actuellement diffusée sur ABC.

Avis

9 Géniale !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply