Critique The Gifted saison 2 épisode 1 : Heroes Reborn ?

0

Après une saison 1 trop gentille (notre critique), The Gifted revient en tentant de nouvelles choses, notamment en mettant en place le Hellfire Club, bien connu des fans des comics X-Men.

Plus sombre. les personnages dispatchés dans différentes factions, les enjeux deviennent plus définis et les frictions familiales se positionnent en point d’orgue du retour de The Gifted. Avec des questions sur la natalité, la parentalité et l’amour, les réponses se trouvent souvent mises à mal alors que ces mutants s’affrontent. Les Sentinelles ne sont plus qu’un vague souvenir, sorte de menace passée alors que le véritable ennemi se dessine, le Hellfire Club. Avec lui, les références à Magneto et à la confrérie pleuvent alors que le manichéisme se renforce. Les zones d’ombres s’effacent et les gentils et les méchants s’affichent. Mais d’une situation un peu convenue, une ouverture semble se faire pour conduire le show vers quelque chose de plus percutant, de plus humaniste.

Manque d’implication. Sauf que The Gifted souffre de ses personnages qui restent trop enclavés dans leurs clichés respectifs. La mère inquiète, le père protecteur et les enfants en pleine crise d’adolescence finissent d’asseoir la famille Strucker. Et les autres n’ont rien à leur envier avec leurs storylines prévisibles et malheureusement déjà-vu mille fois. Les effets spéciaux restent en deçà de ce que les productions télévisuelles actuelles peuvent proposer et la photographie ne parvient pas à s’élancer vers des plans épiques en se cantonnant au minimum syndical, tout comme la caméra qui reste posée facilement. C’est sympa, mais pas folichon.

La saison 2 de The Gifted est actuellement diffusée sur Fox.

Advertisement
(Visited 1 times, 4 visits today)

Avis

5 dispensable...
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.