[Critique] Salvation saison 1 épisode 01 : Armageddon sans Bruce Willis

En parallèle de Missions, le pilote de Salvation s’est également tourné vers une exploration spatiale, du moins en substance… Les étoiles étant difficilement atteignables.

Situations clichées. La mini-série de CBS, Salvation nous présente un scénario cousu de fil blanc où les personnages déambulent dans une suite de clichés sans fin. Un jeune prodige trouve une information que le gouvernement tente de camoufler à tout prix, mais avec l’aide du Tony Stark pacifique local et d’une employée du FBI ils préparent la survie de l’humanité face à un astéroïde géant. Le postulat de départ, sinon transcendant, est trop rocambolesque pour qu’on y croit, la série se targuant d’un réalisme qui ne berne personne.

Résultat léger. C’est dommage parce que l’introduction de Salvation nous proposait un scénario catastrophe qui annonçait enfin quelque chose de neuf. L’annihilation de l’humanité est ici certaine et il n’est plus question pour les protagonistes de trouver un moyen d’arrêter l’astéroïde, mais d’aller voir ailleurs. Une arche de Noé désespérée qui devra se remplir dans le secret et l’égoïsme des personnages, plus intéressés par un acte héroïque qu’humaniste.

Salvation est actuellement diffusé sur CBS les mercredis soir.

Avis

3 Non merci...
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply