Critique Manga – Final Fantasy Lost Stranger tome 1 : terrain (in)connu

0

Dernier bébé des éditions Mana Books, Final Fantasy Lost Stranger s’attaque à la licence culte de Square Enix sous forme d’un manga isekai tensei (des gens décédés débarquent dans un monde parallèle) qui a du potentiel, une fois passée l’intro.

Un début contrasté. Si le scénario de Hazuki Minase nous embarque rapidement dans l’aventure et nous présente des personnages immédiatement attachants, les premières pages du manga provoquent un certain sentiment de gêne. En cause : la déclaration d’amour omniprésente et non dissimulée pour la saga et le studio responsable. Final Fantasy Lost Stranger aurait peut-être gagné à se montrer plus subtil dans son propos car on frôle le manga ostensiblement sponsorisé.

De la Dark Fantasy propre. Du reste, ce premier volume nous montre quand même de belles choses sous le trait de Itsuki Kameya. On retrouve les codes de la Dark Fantasy à la sauce FF avec ce qu’il faut de bestiaire pour nous offrir de beaux combats dès le début. On note aussi un réel effort de Minase pour nous proposer une vraie originalité avec un scénario mixant concepts connus par les fans et découvertes surprenantes. De quoi vouloir poursuivre cette quête encore un peu.

Le premier tome de Final Fantasy Lost Stranger est sorti le 5 avril 2018 chez Mana Books

Critique Manga – Final Fantasy Lost Stranger tome 1 : terrain (in)connu

© Mana Books

Advertisement
(Visited 1 times, 22 visits today)

Avis

6.5 L'amour est parfois un sentiment trop puissant
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !