Critique livre – Les Tabous du foot : quand le sport roi est hors-jeu

Les Tabous du foot s’attaque aux idées reçues, préjugés et autres fantasmes qui entourent le domaine sacré du football.

Le sexe, l’alcool, la cigarette, la coke, l’argent, la bêtise, l’homosexualité, le racisme, la richesse des clubs, l’arbitrage… Autant de thèmes qui font trembler le monde du ballon rond. En s’appuyant sur de nombreuses enquêtes, études scientifiques et témoignages, Pierre Rondeau, économiste du sport, nous révèle le véritable visage du sport le plus populaire du monde.

« (…) le foot a aussi ses failles, ses déboires et ses contraintes. Il faut montrer que le football, sport numéro 1, n’est pas ce modèle idyllique sans travers ni défaut, mais un univers simple, basique et concret, à l’image de toutes les autres activités humaines. »

La vie « rêvée » des footballeurs

Le footballeur a une influence bien au-delà du terrain. Érigé en modèle, on lui prête bien malgré lui des « vertus » qui alimentent les fantasmes et rumeurs. Ainsi, le footballeur n’aurait pas recours au dopage sous prétexte qu’aucun produit ne peut affecter la technique de jeu ni la qualité de frappe ; son statut et les millions engrangés le tiendraient à l’abri de la précarité et de la détresse sociale ; sa qualité de sportif l’amènerait à rester éloigner de substances illicites telles que la cocaïne… Quant au racisme et à l’homophobie ? Pas de ça chez eux plus qu’ailleurs, non, puisque le foot ne serait rien d’autre que le reflet de la société… L’homosexualité n’existe d’ailleurs pas dans ce milieu ou la virilité et la sueur ont été intégrés comme une norme… Ce qui explique d’ailleurs sûrement la banalisation des insultes homophobes et le manque de soutien de la plupart des instances. Bon, et si on revenait à la réalité ?

« Les 10% des plus riches touchent presque 50% des salaires distribués. »

Les légendes du foot

On s’en doutait quand même un peu, la réalité est toute autre que ce modèle idyllique auquel on veut nous faire croire. Pour prendre l’exemple de la coke, on se souvient notamment de Maradona, dont les conséquences de sa consommation sur sa carrière furent irréversibles, ou encore du roi Pelé qui a plus récemment admis être dépendant à cette substance. Des cas qui, selon l’auteur, sont loin d’être aussi isolés qu’on le pense. Quant à l’argent – certainement l’un des aspects les plus sujets à controverse -, la réalité est là encore bien loin de la croyance populaire qui les imagine tous milliardaires ! En effet, les inégalités, les contraintes du statut, l’absence d’accompagnement, ou encore les problèmes physiques font peser de vraies menaces sur la qualité de vie des footballeurs.

Les multiples visages de l’intelligence

Les tabous du foot permet de ramener un peu de bon sens dans les gradins et de rendre à ces sportifs que l’on est tellement fiers de soutenir lors de grands évènements leurs qualités et leur valeur ! Car non, même si c’est triste de devoir le rappeler, les joueurs de foot ne sont pas bons qu’à courir après un ballon. Et non, ce n’est pas parce qu’il peut leur arriver de faire des fautes de français (comme si ça n’arrivait qu’à eux !) ou de manquer de vocabulaire qu’ils sont bêtes ou ignorants ! Faut-il rappeler qu’il existe différentes manières d’être intelligent ? Que l’intelligence et la connaissance sont deux choses bien distinctes ? Ou encore que les aptitudes émotionnelles, techniques, le talent, les capacités d’adaptation et d’anticipation, ou encore la résistance physique des footballeurs sont autant de marques de formes d’intelligences pour lesquelles ils nous coiffent tous et toutes au poteau ? Il semblerait que oui… Alors merci Pierre Rondeau d’avoir renvoyé tous ces préjugés au vestiaire.

Critique livre - Les Tabous du foot : quand le sport roi est hors-jeu

Les Tabous du foot, écrit par Pierre Rondeau, est paru le 14 février 2019 aux Éditions Solar.

8 A lire
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply