[Critique] Into The Badlands S02 : nanarland mais bien fichu !

La saison 2 de Into The Badlands vient de se terminer et avec elle s’achève sur un plaisir coupable qui ne trouve nulle part ailleurs son pareil.

Un show bourru. Il faut reconnaître qu’Into The Badlands a fait pas mal d’efforts. Les personnages sont moins nombreux, ce qui leur permet de gagner en profondeur et en intérêt, sauf M.K (Aramis Knight) à qui on aimerait bien filer quelques baffes. L’arrivée de Nick Frost est aussi synonyme de renouveau et permet aux autres protagonistes de briller par sa simple présence. Mais fier descendant des séries B, Into The Badlands ne brille pas par son scénario qu’on voit venir de loin et c’est là son principal défaut, comme sa plus grande qualité. On vient voir du sang et on est récompensé.

Un produit léché. Mais puisqu’on parle des combats, il est de bon ton de noter que là aussi le show tente de se renouveler, apportant une dose de comique de situation rafraichissante, un peu de mano à mano ainsi qu’une certaine légèreté dans sa chorégraphie. C’est plus fluide, moins artificiel et on ne peut que remarquer la référence à Kill Bill dans son final démonstratif. Par contre, on déplore toujours le manque de moyen, les combats dans les hangars c’est facile. Une saison 3 est prévue, et gourmand comme on est, on ne loupera pas de la déguster.

La saison 2 de Into The Badlands est disponible intégralement sur AMC.

Avis

7 plaisir coupable !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply