[Critique] Gold : Matthew McConaughey, seule pépite au milieu du plaqué or

0

Accueilli plus que tièdement aux États-Unis, Gold a pourtant tout du film à succès : gros casting, histoire vraie. Encore faut-il savoir quoi en faire…

Un rôle en or. Matthew McConaughey porte littéralement tout le long-métrage sur ses épaules de la première à la dernière minute. On doit bien admettre que le bonhomme métamorphosé pour l’occasion s’en sort parfaitement bien. Dans son rôle de looser fier et ambitieux, il arrive à créer ce qu’il faut d’aversion et de sympathie pour qu’on le suive deux heures durant. En soutien, Bryce Dallas Howard et Édgar Ramirez ne s’en laissent pas démonter et jouent leurs partitions avec brio.

Mauvaise pioche. Du reste, on finit par s’ennuyer poliment devant un scénario convenu (ascension puis chute) aux maigres rebondissements. La mise en scène de Stephen Gaghan, inspiré dans un premier temps, tombe ensuite dans le classicisme le plus banal. On a l’impression de retrouver une sorte de Loup de Wall Street sans énergie ni originalité. Ce n’était pas faute d’y croire, mais Gold n’était finalement pas le bon filon.

Gold sort le 19 mars 2017 dans les salles.

Advertisement
(Visited 330 times, 4 visits today)

Avis

5.5 Au mieux c'est du cuivre
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !