[Critique] Broadchurch S02 E01 : passé trouble et avenir radieux

Pinterest LinkedIn Tumblr +

On pensait en avoir fini avec l’enquête sur la mort du petit Danny Latimer. On pensait que la fin de l’excellente première saison de Broadchurch ne laisserait aucune place à de nouvelles questions et dirigerait tout ce petit monde de bord de mer vers une positive reconstruction commune, puis vers un autre drame.

Mais le premier épisode de la nouvelle saison ne fait pas l’erreur de perdre de son réalisme en empilant les cadavres et remet au contraire tout au goût du jour. De la mort de l’enfant à l’échec de David Tennant dans une enquête précédente survolée en saison 1, de Broadchurch à Sandbrook, tout un passé ressurgit à la face des protagonistes, et nous laisse avec deux intrigues à suivre en parallèle.

Entre la menace d’un James D’Arcy encore peu visible mais déjà très présent, et les questions que pose le début du procès de l’assassin de Danny, c’est sous un climat tendu que débute une saison pleine de promesses. Et l’opposition à la barre d’une Marianne Jean-Baptiste implacable face à une Charlotte Rampling empathique envers sa petite communauté, s’annonce féroce et trépidante.

Critique écrite par Simon D. Réhon

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.