[Critique Artbook] Bloodborne : une plongée dans l’antre du chasseur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En 2015 sortait Bloodborne, un action-RPG du plus bel effet dont nous vous vantions les mérites ici-même. L’année suivante, un artbook officiel était commercialisé au pays du Soleil-Levant à notre plus grand désespoir… jusqu’à aujourd’hui où, grâce à Mana Books, il arrive enfin entièrement traduit entre nos mains.

Impressionnant. Nous saluions la direction artistique du jeu et c’est bien elle qui est mise en valeur ces 250 pages. On y découvre les 700 storyboards retraçant l’aventure de notre chasseur, les lieux qu’il traverse, les monstres qu’il affronte et même les différentes tenus portées. L’artbook fourmille de détails, d’angles de vue différents, et on ne peut que s’émerveiller devant toute l’imagination des développeurs qui signent un univers de Dark Fantasy foisonnant.

Manque de contexte. Si visuellement le livre en met plein les yeux, on reste un poil sur notre faim en ce qui concerne les explications. Certes, il se destine aux fans du jeu, mais on apprécierait davantage de descriptions sur ce que l’on observe, le qui, le comment, le pourquoi. On feuillette ainsi à l’aveugle, admirant les images sans parfois en comprendre l’origine, la signification.

Bloodborne Artbook officiel est sorti le 2 novembre 2017 chez Mana Books.

[Critique Artbook] Bloodborne : une plongée dans l'antre du chasseur

© Mana Books

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.