[Critique] Arrow saison 5 : une consécration qui vise enfin juste !

Avec la fin de sa saison 5, Arrow semble avoir enfin trouvé le bon ton pour installer une intrigue à la fois oppressante et super-héroïque. La meilleure saison de l’archer vert ?

De nouvelles choses. L’intérêt de cette cinquième saison réside dans la nouvelle équipe autour de Green Arrow. Un panel hétéroclite au background bien développé qui sert surtout de punching-ball à une intrigue encore plus ténébreuse. Le ton du show, plus dramatique et noir qu’à l’accoutumée, pousse nos personnages et Stephen Amell dans ses retranchements et on adore. Les flashbacks sont aussi pour beaucoup dans le renouveau de cette saison qui nous offre cette fois une histoire en Russie et un retour aux sources sur Lian Yu.

Pour un résultat abouti. Malgré l’aspect totalement feuilleton, les qualités de cette saison 5 sont ternies par de menus détails. Le love interest est encore une fois balourd et le méchant Prometheus, un peu redondant. Mais, confrontant le héros à ses choix passés, il nous permet d’assimiler des informations distillées avec parcimonie. Finalement, alternant entre sa vie de justicier la nuit et de maire la journée, Arrow est à sa place, retrouvant le ton brut et douloureux des premières saisons. On prend les mêmes et on recommence, en mieux.

La saison 5 de Arrow est disponible intégralement sur The CW.

Avis

7 réussite !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply