[Critique] 24 Legacy S01E01 : patriotisme en temps réel

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si la critique américaine avait bashé la nouvelle série 24 Legacy dès sa sortie, on comprend pourquoi après visionnage du pilote.

Trop pareil. On peut reconnaître à la Fox d’avoir « bien » fait son remake de la série originale avec Jack Bauer, mais où est l’originalité ? Certes, le protagoniste n’est plus l’américain blondinet baraqué, mais un afro-américain tout sec. Sauf que le schéma narratif, les rebondissements et même la réalisation n’ont pas changé d’un iota. Dans 24 Legacy, on retrouve donc notre personnage principal face à une cellule terroriste ayant infiltré le gouvernement et même le CTU. Du coup, il est obligé de retourner se battre, de tuer tout le monde et de sauver l’Amérique, tout seul. Comme dirait Ash Williams « shoot first, think never ».

Trop nul. 24 Legacy est donc une peinture vomitive d’une énième production over-patriotique avec des méchants arabes qui veulent faire du tord à d’anciens gentils militaires le tout avec les éternels écrans scindés pour renforcé la simultanéité des évènements. C’est raciste, cliché et même si on ne s’ennuit pas, l’action démarrant 3 secondes après le début, on aurait aimé un peu d’aspérités scénaristiques et des personnages avec un peu de relief. Alors que là, ils sont comme l’intrigue, atteints d’un sévère trouble du Captain Obvious. Non merci.

24 Legacy est à suivre pour les plus courageux le dimanche soir sur Fox.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.