[Critique] Le musée des merveilles porte-t-il bien son nom ?

0

Deux ans après Carol Todd Haynes revient avec un défi : adapter une œuvre de jeunesse sans perdre son identité. A la vue du récit éminemment musical du Musée des Merveilles , on pourrait même parler de plusieurs challenges : deux parcours d’enfants, tous les deux sourds, sur des périodes de temps différentes (1927 et 1977) dont

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 88 times, 3 visits today)

Avis

6.5 Visite au musée
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !