[Critique] Les As de la jungle : un carré gagnant sans prises de risque

Vivant, amusant, original, Les As de la jungle offre un résultat propre et distrayant, mais manque parfois d’un soupçon de piquant. Pour son premier film, David Alaux joue la sécurité en alliant tous les éléments indispensables au monde animé. On passe donc un bon moment, même si l’on sent bien que tous les chiens n’ont pas été lâchés.

Des trouvailles étonnantes, voire détonantes. Avec un pingouin-tigre en tête d’affiche, Les As de la jungle se devait d’être à la hauteur de cette bizarrerie assumée. Les scénaristes ont donc laissé libre cours à une imagination débordante et jouissive. Des crampons escargots aux canadairs artisanaux, en passant par les champignons explosifs, rien n’a été laissé au hasard. Des inventions qui impressionnent, fascinent et emplissent le scénario de surprises décapantes.

Un humour un peu trop gentil. Pourtant bien décalé en terme de personnages et d’histoire, le film se contente souvent d’un rire un peu trop facile et sans véritable folie. Des blagues simples et parfois téléphonées, qui ne correspondent pas toujours au ton explosif du long-métrage. On s’attendait à plus de piment pour cette aventure exotique à la française et ce comique ordinaire et conventionnel nous laisse légèrement sur notre faim.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival International du Film d’Animation d’Annecy 2017 ici

Les As de la jungle sort le 26 juillet 2017 et a été présenté en séance spéciale lors du Festival International du Film d’Animation d’Annecy 2017

Avis

7 Un peu timide
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply