[Critique] The Affair S01 E01 : banal adultère ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lui était pris dans la crise de la quarantaine, rabaissé par un beau-père auteur à succès, et interrompu à chaque moment intime passé avec sa femme. Elle, tentait de se relever de la perte de sa seule fille en noyant dans des ébats sexuels sans âme avec son mari le chagrin qu’ils partageaient. Ils racontent leur rencontre sous forme de flash-back, d’abord de son point de vue à lui, puis de son point de vue à elle. Car on comprend au fur et à mesure que de cette relation un drame est né et ils répondent, en fait, de leurs actes dans une salle d’interrogatoire.

L’intrigue de The Affair tourne donc autour de l’adultère. Sous la plume reconnaissable de ses créateurs Sarah Treem et Hagai Levi, déjà inspirés par le sujet dans In Treatment (avec Gabriel Byrne et Melissa George), c’est Dominic West (Sur écoute) et Ruth Wilson (Luther) qui se prêtent ici au jeu du couple illégitime. Ils sont entourés de Maura Tierney (Urgences) et Joshua Jackson (Dawson).

Ce casting alléchant sert un projet ambitieux mais encore assez flou autour d’un thème devenu dans le monde télévisuel aussi banal que celui de l’intrigue policière.

Critique écrite par Simon D. Réhon

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.