[Test] The Bridge : passage vers le merveilleux

Pinterest LinkedIn Tumblr +

The Bridge est un jeu de logique et de puzzle où le célèbre physicien Isaac Newton rencontre Morits Cornelis Escher, connu pour ses dessins représentants des architectures impossibles.

À l’aide de contrôles simples, le joueur doit alors manipuler la gravité pour traverser d’impossibles architectures (comme l’escalier de Penrose) en 2D et sortir des niveaux. Avec une difficulté croissante parfaitement dosée, chaque puzzle achevé laisse le joueur avec un sentiment d’accomplissement intellectuel plaisant qui le pousse à reprendre le jeu, voir à le recommencer.

Le mode miroir et les défis Steam permettent de prolonger l’expérience. Si sa durée de vie est assez courte, difficile de lui en tenir rigueur, puisque The Bridge s’impose comme un jeu artistique aux décors dessinés à la main dans le style d’une lithographie en noir et blanc. On admire autant les environnements que la complexité du jeu.

Au final, difficile de trouver des faiblesses à ce petit jeu indépendant qu’il serait dommage de ne pas conseiller.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.