[Sortie DVD] Your Name : celui que l’on retiendra !

0

Si le cinéma d’animation japonais doit beaucoup à Hayao Miyazaki (Le Voyage de Chihiro), la relève a du talent et de l’émotion à revendre et elle le prouve avec Your Name !

Maîtrisé. Bien que peu connu auparavant, Makoto Shinkai (La Tour au-delà des nuages) est un réalisateur qui a su monter en puissance, chacun de ses bébés étant plus abouti que le précédent. Avec Your Name, le voilà qui explose littéralement. Le jeu des lumières, des couleurs, le nombre de détails par image, ces paysages picturaux… le long-métrage démontre d’une alliance parfaite entre le dessin, la mise en scène (l’importance des portes) et la musique. Bref, du cinéma d’animation avec un grand A.

Une merveilleuse histoire du temps. Comment ne pas saluer ce scénario qui nous transporte, qui mêle si bien les rires et les larmes, qui touche à tous les genres avec finesse et naturel… Your Name aborde presque autant de thèmes que dans une filmographie entière et traite chacun avec poésie, tendresse. Une beauté enchanteresse dont on ressort groggy, perdu entre rêve et réalité. Quand on pense que Shinkai lui-même déclare son film « incomplet », on se demande ce que sa prochaine œuvre va donner…

Your Name est sorti en DVD et Blu-ray le 22 novembre 2017

Advertisement
(Visited 161 times, 24 visits today)

Avis

10 Fantastique

Interactivité :
40 minutes de bonus :
"Reportage sur la promotion japonaise". En présence du réalisateur (Makoto Shinkai), Kamiki Ryunosuke (Taki), Kamishiraishi Mone (Mitsuha) (21' - VOST)
"Filmographie de Makoto Shinkai" : Documentaire vidéo sur l'oeuvre du réalisateur commenté (10' - VOST)
"Theme Song en Japonais par RADWIMPS" : Générique d'ouverture sans sous-titres
"Theme Song en Anglais par RADWIMPS" : Version anglaise du générique chanté par le groupe
4 bandes-annonces (VF/VOST/VO)
Teaser japonais

  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !