[Sortie Blu-ray] Le château de l’araignée : Kurosawa nous prend dans sa toile

0

Quand Akira Kurosawa nous rejoue Shakespeare, on découvre un Macbeth à la sauce nippone de toute beauté, appuyé par un scénario d’une noirceur absolue. C’est ça, Le château de l’araignée !

Akira dans les ténèbres. Toujours dans sa mouvance jidai-geki, le réalisateur reconstitue un passé sans complaisance où la quête du pouvoir mène à la folie. Guerre, trahison, paranoïa… bien aidé par la pièce du dramaturge britannique, Kurosawa y livre l’un de ses films les plus sombres, sans édulcorant (ni arôme artificiel). Pour preuve, cette fin à la limite du gore où la violence des actes atteint son apogée.

Entre réel et fantastique. Le cinéaste joue avec la frontière entre les genres, donnant à sa tragédie une dimension surnaturelle. La forêt devient le lieu de tous les maléfices, presque vivante. Même à l’abri entre les murs du château, les silences viennent apporter cette atmosphère pesante, tendue. Un goût âpre qui sublime le jeu de Mifune, glaçant dans sa colère, effrayant dans sa folie…

Le château de l’araignée sort le 8 mars dans une version blu-ray collector

Advertisement
Share Button
(Visited 35 times, 1 visits today)

Avis

8 Kurosawa suzerain !

Interactivité
- Le théâtre Nô et le cinéma
- Dans la toile du maître : entretien avec Koichi Hamamura
- Un livret de 60 pages

  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !